Skip to content
Select Your Location
View available investments and insights in your market
Americas
Europe and the Middle East
Asia Pacific

Glossaire


Sélectionnez la première lettre du mot de la liste ci-dessous pour passer à la section appropriée du glossaire :
 
- A - - B - - C - - D - - E - - F - - G -
 
- H - - I - - J - - K - - L - - M - - N -
 
- O - - P - - Q - - R - - S - - T - - U -
 
- V - - W - - X - - Y - - Z -    
 

 


 

- A -

ABS — Une abréviation qui renvoie aux « titres adossés à des actifs ».

Actifs du portefeuille / ASG — Actifs Sous Gestion

Action — Une unité de propriété d’un investissement, telle qu’une action d’un titre ou d’un fonds commun de placement.

Actions cotées en bourse — Actions négociées sur au moins une bourse ou sur le marché de gré à gré.

Actions ordinaires — Les titres émis par des entreprises qui représentent des droits de propriété dans ladite entreprise et qui diffèrent des « actions privilégiées », qui sont plus élevées dans la structure du capital de la société et ont un droit de priorité sur les actifs de l’entreprise.

Actions A chinoises nationales — Actions de sociétés constituées en Chine continentale, négociées à Shanghai ou à Shenzhen et cotées en renminbi chinois (RMB)

Actions B chinoises nationales — Actions de sociétés constituées en Chine continentale, négociées à Shanghai ou à Shenzhen et cotées en devise étrangère

Actions H hongkongaises — Actions d’une société constituée en Chine continentale et cotée à la Bourse de Hong Kong ou toute autre bourse étrangère.

Actions — Les actions émises par une société représentant un droit de propriété dans cette dernière, par opposition aux titres à revenu fixe tels que les obligations ou les hypothèques.

ADR — Un American Depositary Receipt (ADR) est un titre négociable qui représente les titres d’une société non américaine opérant sur les marchés financiers américains.

AED — La devise ayant cours légal aux Émirats arabes unis.

AFN — La devise ayant cours légal en Afghanistan.

Agency Pass-through — Titre percevant des paiements de la part d'un intermédiaire qui, à son tour, perçoit des paiements de la part d’un pool d'actifs, tels que des créances hypothécaires, garantis par une agence gouvernementale.

Agent payeur — Une institution, généralement une banque d’investissement, qui accepte des fonds de l’émetteur d’un titre et les distribue aux porteurs de ce titre.

ALL — La devise ayant cours légal en Albanie.

Allocation des actifs — Le processus consistant à répartir des investissements entre différentes régions, pays, catégories d’actifs ou autres secteurs d’investissement afin de diversifier les risques et d’atteindre les objectifs d’investissement.

Allocation du portefeuille — Le montant des actifs d’un portefeuille spécifiquement conçu pour un certain type d’investissement.

Allocations de l’indice — Le pourcentage du portefeuille alloué aux instruments qui suivent des indices spécifiques.

Allocations par pays — Le total des investissements du portefeuille classé par pays.

Allocations sectorielles — L’allocation d’un portefeuille à des investissements qui opèrent dans un secteur de l’économie qui partage le même produit ou service, ou un produit ou service connexe.

Allocations surpondérées — Les allocations du portefeuille à des titres ou des secteurs dont la pondération est supérieure à celle de l’indice de référence.

Alpha — La surperformance ajustée au risque d’un investissement du Fonds par rapport à l'indice de référence.

AMD — La devise ayant cours légal en Arménie.

Analyse ascendante — Une approche d’investissement ascendante se concentre sur l’analyse des obligations et des actions individuelles, ainsi que sur les activités des sociétés qui les émettent. L’accent est mis sur les données spécifiques aux sociétés émettrices plutôt que sur le secteur dans lequel elles opèrent, ou sur l’économie dans son ensemble.

Analyse fondamentale — Une méthode d’évaluation de la valeur intrinsèque d’un titre ou d’une société émettrice, en examinant les facteurs économiques et financiers associés, ainsi que d’autres facteurs qualitatifs et quantitatifs.

Annualisé — Une procédure au cours de laquelle les chiffres couvrant une période de moins ou de plus d’un an sont extrapolés ou dont la moyenne est établie afin de présenter un chiffre portant sur une période de 12 mois. Généralement utilisé pour exprimer un rendement ou des données sur des écarts types ou la volatilité.

AOA — La devise ayant cours légal en Angola.

Appréciation — L’augmentation de la valeur d’un actif financier.

Arbitrage statistique — Une stratégie d’investissement qui déploie généralement des opérations à très court terme, à la fois longues et courtes, sur la base de modèles statistiques complexes visant à identifier les moindres irrégularités dans les schémas de tarification intrajournalière des titres.

ARS — La devise ayant cours légal en Argentine.

ASG — Actifs Sous Gestion

Attribution de la catégorie d’actifs — Une partie du rendement total du portefeuille attribuée à l’allocation du gestionnaire de portefeuille à une catégorie d’actifs.

Attribution de la stratégie — Une partie du rendement total du portefeuille attribuée à l’allocation du gestionnaire de portefeuille à une stratégie.

AUD — La devise ayant cours légal en Australie.

Augmentation des marges — Augmentation de la différence entre les revenus des sociétés et les dépenses nécessaires pour générer ce revenu.

Autonome — Bien immobilier qui n’est pas rattaché à une autre structure ou qui ne fait pas partie d’un complexe immobilier tel qu’un centre commercial ou un immeuble de bureaux.

AWG — La devise ayant cours légal à Aruba.

AZN — La devise ayant cours légal en Azerbaïdjan.

 

^ Retour au début ^


 

- B -

BAM — La devise ayant cours légal en Bosnie-Herzégovine.

BBD — La devise ayant cours légal à la Barbade.

BDT — La devise ayant cours légal au Bangladesh.

Bêta — Une mesure de la corrélation et de la volatilité d’un portefeuille par rapport à un indice de référence basé sur des rendements historiques. Le bêta de l’indice de référence sera toujours de 1. Par exemple, un portefeuille avec un bêta supérieur à l’indice de référence (c’est-à-dire, supérieur à 1) indique que le portefeuille est plus volatil que l’indice de référence et devrait surperformer sur les marchés haussiers et sous-performer sur les marchés baissiers.

BGN — La devise ayant cours légal en Bulgarie.

BHD — La devise ayant cours légal au Bahreïn.

Biens de consommation de base — Le secteur de l’économie représentant les entreprises qui produisent des biens et des services considérés comme essentiels par les consommateurs et qu’ils ne peuvent supprimer de leur budget, quelle que soit leur situation financière.

Biens de consommation discrétionnaire — Le secteur de l’économie représentant les entreprises qui produisent des biens et des services considérés comme non essentiels par les consommateurs, mais appréciables si leurs moyens le leur permettent.

BIF — La devise ayant cours légal au Burundi.

Billet du Trésor américain — Un titre de créance négociable à moyen terme (1 à 10 ans) émis par le gouvernement des États-Unis et garanti par sa bonne foi et son crédit.

Bloomberg — Important fournisseur mondial d’actualités et d’informations financières en continu, notamment de données sur les prix en temps réel et historiques, de données financières, d’actualités du marché et de couverture par des analystes.

BMD — La devise ayant cours légal aux Bermudes.

BND — La devise ayant cours légal à Brunei Darussalam.

BOB — La devise ayant cours légal en Bolivie.

Bon du Trésor — Un titre de créance négociable à court terme (un an ou moins) émis par le gouvernement des États-Unis et garanti par sa bonne foi et son crédit.

BPA — Bénéfices par action : la part des bénéfices d’une société attribuée à chaque action en circulation de titres ordinaires.

BRL — La devise ayant cours légal au Brésil.

BSD — La devise ayant cours légal aux Bahamas.

BTN — La devise ayant cours légal au Bhoutan.

BWP — La devise ayant cours légal au Botswana.

BYR — La devise ayant cours légal en Biélorussie.

BZD — La devise ayant cours légal au Belize.

 

^ Retour au début ^


 

- C -

CA - Cumul annuel — Rendement depuis le début de l’année sur un investissement, notamment l’appréciation et les dividendes ou les intérêts.

CAD — Abréviation de « Certificat américain de dépôt ». Désigne un titre qui se négocie aux États-Unis, mais qui représente un nombre déterminé d’actions d’une société étrangère.

CAD — La devise ayant cours légal au Canada.

Capital — Les fonds qui servent à générer un revenu ou à effectuer un investissement. Afin de lever des capitaux auprès des investisseurs, les sociétés vendent des actions et des obligations dont le produit sert à développer la société, à réaliser des acquisitions ou à développer les activités d’une autre façon. Le terme « marchés des capitaux » désigne les environnements physiques et électroniques dans lesquels ces capitaux sont levés, que ce soit par l’intermédiaire des appels publics à l’épargne ou des placements privés.

Capital financier hybride - mondial — Titres semblables à des obligations considérés comme contribuant aux capitaux propres d'un émetteur, car ils possèdent des caractéristiques semblables à celles des actions, comme une échéance perpétuelle ou très longue et le pouvoir discrétionnaire de l’émetteur de reporter les paiements de coupon.

Capitalisation boursière moyenne pondérée — La capitalisation boursière moyenne d’un portefeuille de titres, où chaque participation est pondérée en fonction de sa taille dans le portefeuille. La capitalisation boursière est la valeur totale, aux cours actuels du marché, de toutes les émissions en circulation d’un type de titre d’un même émetteur.

Capitalisation boursière — La valeur de marché d’une société, calculée en multipliant le nombre d’actions en circulation par le prix par action, ou la valeur de marché des obligations en circulation d’une entité.

Capitalisation — La capitalisation est le processus par lequel, au fil du temps, la croissance de la valeur en dollars d’un investissement excède celle impliquée par le taux de croissance annuel, car le taux de croissance annuel agit non seulement sur le principal investi, mais également sur le principal, ainsi que tout rendement ultérieur. Le même processus signifie que la croissance négative de la valeur en dollars d’un investissement sera inférieure à celle impliquée par un taux de croissance annuel négatif.

Catégorie d’actifs — Un groupe de titres qui partagent des caractéristiques similaires et se comportent de la même façon sur les marchés. Les catégories d’actifs les plus communes sont les actions, les obligations et les quasi-liquidités. Les catégories d’actions sont généralement régies par les mêmes règles et règlements.

Catégorie d’actions — Les catégories qui représentent la propriété dans le même fonds, mais qui facturent des frais différents. De cette manière, les actionnaires peuvent choisir le type de structure tarifaire qui répond le mieux à leurs besoins particuliers.

Catégorie de Capitalisation — Toute catégorie d'actions qui capitalise tous les revenus issus des investissements nets et les plus-values de capital nettes réalisées, et qui ne déclare pas de dividendes.

Catégorie de Distribution — Toute catégorie d'actions qui déclare des dividendes.

Catégorie Morningstar — Une catégorie introduite par Morningstar qui est affectée à un fonds en fonction de ses titres sous-jacents.

CDF — La devise ayant cours légal en République démocratique du Congo.

CHF — La devise ayant cours légal en Suisse.

CLP — La devise ayant cours légal au Chili.

CMBS — Une abréviation de « Commercial mortgage-backed securities », un type de titres adossés à des créances hypothécaires garantis par des hypothèques sur des propriétés commerciales plutôt que sur des biens immobiliers résidentiels.

CNY — Le Renminbi Yuan chinois, la devise ayant cours légal en République Populaire de Chine.

Commission de gestion — Les frais annuels fixes qu'un investisseur paie pour que ses actifs soient gérés dans un fonds d'investissement ou par un gestionnaire d'investissements.

Composition des positions courtes du portefeuille — La répartition des positions courtes d’un portefeuille sur des titres dont la valeur devrait déprécier.

Conseiller en Investissement — Une organisation employée par un fonds commun de placement pour prodiguer des conseils professionnels sur les investissements et les pratiques de gestion d’actifs du fonds.

Contrats à terme de gré à gré — Un contrat personnalisé entre deux parties visant à acheter ou à vendre un actif à un prix précisé à une date ultérieure.

Contrats à terme standardisés — Un contrat permettant d’acheter ou de vendre une matière première ou un instrument financier à un prix prédéterminé à une date ultérieure spécifique.

Contribution de la duration active du spread — La duration active du spread est la différence entre la contribution de la duration du spread d’un titre ou d’un segment de marché donné à un portefeuille et la contribution à l’indice de référence du portefeuille. La contribution de la duration du spread est égale à la duration du spread d’un titre ou d’un segment de marché multipliée par la taille de l’allocation à ce dernier.

COP — La devise ayant cours légal en Colombie.

Corrélation — La probabilité, basée sur une relation historique, que le prix d’un titre évolue dans la même direction qu’un autre titre ou indice de référence, sur une période donnée (généralement un mois). Le « risque de corrélation » désigne le risque que la corrélation réalisée entre un actif et un autre puisse être différente de celle impliquée par la relation historique.

Cotation — La Bourse sur laquelle un titre ou un fonds d'investissement a été lancé et échangé.

Coupon — Les paiements d'intérêts périodiques effectués par l'émetteur d'une obligation à un investisseur.

Coupon moyen pondéré — Correspond au taux d’intérêt brut moyen pondéré d’un ensemble de titres au moment de l'émission des titres.

Cours de marché — Le prix actuel d’un actif.

Cours/fonds d’exploitation — Mesure d’évaluation couramment appliquée aux Real Estate Investment Trusts, qui compare le cours de marché du REIT à son flux de trésorerie d’exploitation, calculé en ajoutant les dotations aux amortissements au résultat, puis en soustrayant les plus-values de cession.

Cours moyen pondéré — La moyenne pondérée des cours des titres détenus dans un portefeuille. Utilisé en général pour les portefeuilles obligataires. Identique au Prix du portefeuille.

Couvert — Décrit un risque dans un portefeuille ou dans une participation qui a été entièrement ou partiellement neutralisé en détenant une position compensatoire dans un titre ou un instrument dérivé.

CRC — La devise ayant cours légal au Costa Rica.

Crédit — Dette émise par des entités autres qu’un gouvernement, une agence et une municipalité.

Crédit IG américain — Les titres de créance émis aux États-Unis et dont la notation est BBB ou plus.

Crédit mondial — Les obligations et les prêts émis par des entreprises et d’autres entités non souveraines, choisies parmi un univers de tous les pays ou de la majorité des pays du monde entier, que ce soient des marchés développés ou émergents. Cet univers sera généralement défini par un indice Global Credit standard.

Croissance des BPA — La croissance des BPA (bénéfices par action) illustre la croissance des bénéfices par action au fil du temps.  Les taux de croissance des BPA aident les investisseurs à identifier les titres qui augmentent ou diminuent en termes de rentabilité.  Une croissance estimée des BPA entre trois et cinq ans est une estimation de la croissance attendue des bénéfices par action au cours des trois à cinq prochaines années. Il n’est aucunement garanti que la croissance estimée des BPA soit atteinte.

CRT — Titres, contrats d'assurance et autres dispositifs lancés par la Federal Housing Finance Agency américaine dans le cadre de son programme Credit Risk Transfer destiné aux agences hypothécaires du gouvernement américain.

CUC — La devise ayant cours légal à Cuba.

CVE — La devise ayant cours légal au Cap-Vert.

Cycle complet d’investissement — Les phases de propriété de l’investissement depuis son acquisition, jusqu’à sa vente, en passant par la gestion de son revenu ou de ses profits et la baisse de ses rendements.

Cycle de marché complet — Les variations du cours à long terme dans un indice de marché plus large, y compris une tendance haussière et baissière complète. Un cycle de marché est mesuré à partir du point le plus bas ou le plus haut pendant une période donnée et est réputé achevé lorsque les cours de l’indice approchent du point de départ.

CZK — La devise ayant cours légal en République tchèque.

 

^ Retour au début ^


 

- D -

Date de lancement — La date de lancement du fonds.

Date limite de l'opération — Le dernier moment de chaque jour auquel une demande de souscription ou de rachat des parts d'un fonds d'investissement peut être soumise à la société de gestion de fonds. Les demandes de souscription ou de rachat soumises après cette limite seront exécutées le jour suivant.

Débiteur — Également appelé solvens, le débiteur est une personne ou une entité légalement ou contractuellement tenue d’assurer un avantage ou un paiement envers une autre partie.

Défaillance — L’incapacité d’un débiteur d’effectuer en temps voulu le paiement des intérêts ou du principal à mesure qu’ils arrivent à échéance, ou de respecter une autre disposition des droits contractuels des porteurs d’obligations.

Delta moyen pondéré — L’évolution de pourcentage approximative du prix du Fonds pour une évolution correspondante de 1 % du prix du ou des indices sous-jacents.

Dépositaire — Une banque qui détient les actifs d’un fonds commun de placement, règle toutes les opérations du portefeuille et recueille la plupart des données d’évaluation requises pour calculer la valeur nette d’inventaire (VNI) d’un fonds.

Dérivés de change — Un instrument dérivé est un titre dont le prix dépend ou est dérivé d’un ou de plusieurs actifs sous‑jacents.  Les dérivés de change sont des instruments dérivés dont les actifs sous‑jacents sont des taux de change étrangers.

Devise de reference / de la part — La devise dans laquelle la valeur liquidative de chaque portefeuille est évaluée.

Devise forte — Une devise largement acceptée dans le monde entier comme mode de paiement pour des biens et services. Parmi les exemples figurent le dollar américain et l’euro.

DICI (Document d'Information Clés pour l'Investisseur) — Un document succinct que les sociétés de gestion de fonds d'investissement sont tenues de fournir aux investisseurs, comprenant les données et faits essentiels relatifs à un fonds d'investissement.

Diversification — Le processus consistant à détenir plusieurs placements qui ont tendance à bien se comporter à différents moments afin de réduire les effets de la volatilité d’un portefeuille et d’augmenter la probabilité de croissance des rendements.

Dividende — Un dividende est une partie du bénéfice d’une société versée à des actionnaires ordinaires et privilégiés. Les sociétés ne sont pas tenues de verser des dividendes.

Dix meilleures allocations géographiques — Les dix plus importantes allocations géographiques dans un portefeuille basé sur la valeur de l’actif.

Dix meilleures participations — Les dix plus importantes participations dans un portefeuille basé sur la valeur de l’actif.

DJF — La devise ayant cours légal à Djibouti.

DKK — La devise ayant cours légal au Danemark.

Domicile — La situation géographique ou le fonds est constitué.

DOP — La devise ayant cours légal en République dominicaine.

Duration de spread active — La duration de spread active est la différence entre la duration de spread d'un portefeuille et celle de son indice de réfrérence. La duration de spread est la sensibilité du prix d'un titre aux variations de son spread de crédit. Le spread de crédit est la différence entre le rendement d'un titre et le rendement d'un indice de référence, comme un taux d'intérêt de liquidité ou le rendement d'une obligation d'État.

Duration de spread — La sensibilité du prix d'un titre aux variations de son spread de crédit. Le spread de crédit est la différence entre le rendement d'un titre et le rendement d'un indice de référence, comme un taux d'intérêt de liquidité ou le rendement d'une obligation d'État.

Duration moyenne (ans) — La duration moyenne d’un portefeuille d’obligations ou de prêts. La duration est une mesure de la sensibilité du prix d’une obligation ou d’un prêt aux fluctuations de son taux d’intérêt.

Duration moyenne pondérée (années) — La duration moyenne d’un portefeuille d’obligations ou de prêts, où chaque participation est pondérée en fonction de sa taille dans le portefeuille. La duration est une mesure de la sensibilité du prix d’une obligation ou d’un prêt aux fluctuations de son taux d’intérêt.

Duration pondérée (années) — La durée moyenne pondérée avant qu’un portefeuille de titres de créance n’arrive à maturité. Elle permet également de mesurer le pourcentage d’évolution de prix pour une évolution de 100 points de base des taux d’intérêts.

Duration — Une mesure, donnée en années, de la sensibilité du prix d’une obligation ou d’un prêt aux fluctuations de son taux d’intérêt. Plus la duration est longue, plus la sensibilité est grande. Dans le cas d’une duration « modifiée », aucun ajustement n’est effectué pour tenir compte des variations des flux de trésorerie attendus de l’obligation en réponse aux variations de rendement et ladite duration est souvent utilisée pour évaluer des titres sans options, tels que des obligations d’État. La duration « effective » est un calcul qui comprend un modèle d’évaluation des options permettant de tenir compte des options intégrées, comme une option permettant à l’émetteur de rembourser de manière anticipée le principal, ou une option permettant au détenteur de demander un remboursement anticipé du principal, par inclusion. Cette mesure de la duration tient compte du fait que les flux de trésorerie attendus fluctueront en fonction de la variation des taux d’intérêt.

Durée jusqu’à l’échéance — La durée de vie restante d’un instrument de créance.

Dynamique — La dynamique désigne la tendance du prix d’un titre à continuer d’évoluer dans une direction, soit vers le haut ou vers le bas. Elle peut également désigner la prime payée pour assumer le risque lié à la détention (ou à la vente) d’un investissement dont le prix a augmenté (ou baissé), ou une stratégie d’investissement qui cherche à exploiter cette prime.

DZD — La devise ayant cours légal en Algérie.

 

^ Retour au début ^


 

- E -

Ecart de Suivi — Une mesure de la volatilité de la différence entre les rendements d' une stratégie d'investissement et le rendement de son indice de référence. Cela mesure à quel point la performance de la stratégie peut être différente de celle de l'indice de référence. Un écart de suivi plus élevé implique qu'un portefeuille est activement géré comparativement à son indice de référence.

Écart type — Mesure la volatilité historique du rendement du Fonds. L'écart type est une mesure statistique de la dispersion d'un ensemble de données par rapport à sa valeur moyenne. Plus l'écart type est élevé, plus la variabilité du rendement sera importante et plus le risque du portefeuille sera élevé. Dans le contexte d'un investissement, le terme est habituellement appliqué à une série de rendements historiques et appelé « volatilité ».

Échéance — La date à laquelle un actif, par exemple une obligation ou un produit dérivé, doit être racheté par son émetteur. Dans le cas d'une obligation, c'est la date à laquelle le coupon final est payé et le principal est remboursé aux investisseurs. Dans le cas d'un produit dérivé, il s'agit de la date à laquelle le contrat expire.

Effet de levier — Une technique d’investissement qui procure à un investisseur une exposition aux rendements d’un actif supérieure au montant investi. Cette technique prend en général la forme d’un « effet de levier financier » (qui consiste à contracter un emprunt pour augmenter la taille de l’investissement) ou d’un « effet de levier sur instrument dérivé » (une allocation de garantie contre un instrument dérivé qui crée une exposition notionnelle supérieure à son actif sous-jacent).

EGP — La devise ayant cours légal en Égypte.

EMD — Abréviation de « Emerging Market Debt » (Obligations des marchés émergents)

Émetteur — Une personne morale qui développe, enregistre et vend des titres aux fins de financer ses opérations.

Emprunts bancaires — Somme d’argent prêtée moyennant intérêts par une banque à un emprunteur, généralement contre garantie, pendant une certaine période.

Entité supranationale — Une entité formée par au moins deux gouvernements centraux afin de promouvoir le développement économique des pays membres. Les institutions supranationales financent leurs activités en émettant des dettes obligataires.

Equity market neutral — Une stratégie d’investissement qui consiste à compenser des positions longues et courtes en actions, afin que le portefeuille soit exposé à des risques plus spécifiques, plutôt qu’aux fluctuations du marché boursier dans son ensemble.

ERN — La devise ayant cours légal en Érythrée.

ETB — La devise ayant cours légal en Éthiopie.

EUR — La monnaie unique des États membres de l’Union monétaire européenne introduite le 1er janvier 1999.

European Event Driven & Equity Long/Short — Stratégies de fonds spéculatifs axées sur les évènements liés aux entreprises tels que fusions, acquisitions ou difficultés financières de sociétés européennes et qui négocient des positions longues et courtes sur des actions européennes.

Event Driven — Une stratégie d’investissement qui vise à exploiter les anomalies de valorisation qui peuvent survenir avant ou après un événement d’entreprise, comme une faillite, une fusion, une acquisition ou une scission.

Exposition ajustée au delta — Le montant de l’exposition au marché simple, généralement exprimée en pourcentage du total des actifs du fonds, que détient un fonds, sans aucun ajustement du risque relatif des positions détenues (exposition qui serait mesurée comme une exposition « ajustée au bêta »). L’« exposition brute » est calculée en additionnant les positions longues et courtes. Le résultat peut être supérieur à 100 % du total des actifs du fonds, car les positions longues peuvent être financées par effet de levier ou en détenant des instruments dérivés dont l’exposition notionnelle est supérieure au capital attribué en garantie contre eux, et car les positions courtes sont créées soit en empruntant (plutôt qu’en détenant) des titres ou en détenant des instruments dérivés dont l’exposition notionnelle est supérieure au capital attribué en garantie contre eux. L’« exposition nette » est calculée en soustrayant les positions courtes du fonds de ses positions longues.

Exposition Brute — La valeur notionnelle exposée aux fluctuations du marché dans un portefeuille d'investissement, exprimé en tant que total de ses positions « longues » (où les titres sont directement détenus ou via l'utilisation de produits dérivés) et de ses positions « courtes » synthétiques (où les titres sont empruntés et vendus pour être rachetés plus tard). Par exemple, une stratégie qui comporte 50 % des actifs du portefeuille en positions « longues » et 50 % en positions « courtes » aura 0 % d'exposition nette de marché, mais 100 % d'exposition brute de marché.

Exposition courte nette hors change — Le montant de l’exposition, généralement exprimé en pourcentage du total des actifs du fonds, qu’un fonds détient par le biais de ses positions courtes, sans tenir compte de l’exposition supplémentaire au risque de change susceptible de se créer lorsque ces positions sont libellées en devises étrangères. Celle-ci peut être supérieure à 100 % du total des actifs du fonds, étant donné que les positions courtes sont obtenues en empruntant (plutôt qu’en détenant) des titres, ou en détenant des instruments dérivés dont l’exposition notionnelle est supérieure au capital attribué en garantie contre elles.

Exposition courte — Indique la proportion de la VL du Fonds investie dans des positions courtes. Une position courte signifie que le Fonds bénéficie d'une baisse du prix d'un titre. Le Fonds met en œuvre des expositions courtes via des investissements synthétiques en utilisant des produits dérivés, qui génèrent un effet de levier dans le portefeuille.

Exposition longue nette hors change — Le montant de l’exposition, généralement exprimé en pourcentage du total des actifs du fonds, qu’un fonds détient par le biais de ses positions longues, sans tenir compte de l’exposition supplémentaire au risque de change susceptible de se créer lorsque ces positions sont libellées en devises étrangères. Celle-ci peut être supérieure à 100 % du total des actifs du fonds, étant donné que les positions longues peuvent être financées par effet de levier ou par la détention d’instruments dérivés dont l’exposition notionnelle est supérieure au capital attribué en garantie contre elles.

Exposition Nette — La valeur notionnelle exposée aux mouvements du marché dans un portefeuille d'investissement, exprimée en tant que positions « longues » (où les titres sont détenus) moins ses positions « courtes » (où les titres sont empruntés et vendus pour être rachetés plus tard).

 

^ Retour au début ^


 

- F -

Facteurs de risque — Les risques liés aux investissements dans le fonds qu’un investisseur devrait connaître avant d’investir.

FJD — La devise ayant cours légal à Fidji.

FKP — La devise ayant cours légal aux îles Malouines.

Flux de trésorerie disponible — Le flux de trésorerie disponible représente les liquidités qu’une entreprise génère après avoir soustrait de son bénéfice net les investissements réalisés pour maintenir et accroître son capital.

FNB — Une abréviation de « Fonds négociés en bourse », qui désigne des titres négociables répliquant un indice, une matière première, des obligations ou un panier d’actifs tel qu’un fonds indiciel. Contrairement aux fonds communs de placement, un FNB se négocie de la même manière qu’un titre ordinaire sur une bourse de valeurs.

Fonds d’action — Un fonds commun de placement ou fonds commun dans lequel l’argent est investi principalement sous la forme d’actions ordinaires et/ou privilégiées. Les fonds en actions peuvent varier en fonction de l’objectif d’investissement du fonds.

Fonds obligataire — Un fonds commun de placement qui investit exclusivement dans des obligations.

Fonds — Les fonds mis en commun auprès d’un groupe d’investisseurs afin d’acheter des titres.

FPI — Une abréviation de « Fonds de placement immobilier », qui est une société qui possède ou finance des biens immobiliers et est cotée sur une bourse en tant que titre.

Frais (de rachat, d’achat et sans frais) — Frais de souscription sur les fonds communs de placement. Des frais de rachat sont évalués au moment du rachat (voir les frais d’acquisition différés), tandis que des frais d’achat sont versés au moment de l’achat. Les fonds sans frais sont exempts de frais de souscription.

Frais d’acquisition — Un montant facturé pour la vente de certaines actions du fonds, habituellement vendues par des courtiers ou d’autres professionnels de la vente. Selon la réglementation, les frais d’acquisition d’un fonds commun de placement ne peuvent dépasser 8,5 % de l’achat d’un investissement. Les frais peuvent varier en fonction du montant investi et du fonds choisi. Les frais d’acquisition sont reflétés dans le prix demandé ou proposé. Voir les frais.

Frais de souscription différés (CDSC) — Des frais de rachat imposés lorsque des actions d’un fonds sont rachetées. Ces frais diminuent généralement avec le temps.

Frais d'entrée (Max) — Le montant maximal qu'un investisseur peut être tenu de payer lorsqu’il investit dans le fonds, exprimé en pourcentage de la valeur de l'investissement.

FX — Une abréviation de « Foreign exchange » (opération de change).

 

^ Retour au début ^


 

- G -

Gain mensuel maximal — Le gain le plus important enregistré par un fonds en un mois civil distinct dans ses rendements historiques.

Garantie — Une propriété ou un autre actif qu’un emprunteur offre à un prêteur pour garantir le prêt. Si l’emprunteur cesse de rembourser comme promis ses dettes, le prêteur peut saisir la garantie afin de récupérer ses pertes. Un prêt garanti de cette manière est dit « nanti ».

GBP — La devise ayant cours légal au Royaume-Uni.

GEL — La devise ayant cours légal en Géorgie.

Gestionnaire de portefeuille — La personne ou l’entité chargée de prendre les décisions d’investissement du portefeuille pour atteindre l’objectif d’investissement spécifique de ce portefeuille.

GHS — La devise ayant cours légal au Ghana.

GIP — La devise ayant cours légal à Gibraltar.

Global macro — Une stratégie d’investissement qui crée des portefeuilles et des opérations d’un point de vue macroéconomique, en comparant généralement les prévisions de croissance, de taux d’intérêt et d’inflation des pays, et qui se traduit par des positions longues et courtes sur les indices boursiers, les opérations de change, les marchés des d’obligations d’État et des taux d’intérêt, ainsi que les matières premières.

GMD — La devise ayant cours légal en Gambie.

GNF — La devise ayant cours légal en Guinée.

Grandes capitalisations — Décrit les sociétés et les actions dont la capitalisation boursière est supérieure à 10 milliards de dollars.

GTQ — La devise ayant cours légal au Guatemala.

GYD — La devise ayant cours légal en Guyane.

 

^ Retour au début ^


 

- H -

Haut rendement — Un titre ou un actif, généralement une obligation ou un prêt, dont la notation est inférieure à BBB-/Baa3 ou qui n’a reçu aucune note d’une organisation de notation statistique reconnue au niveau national (NRSO). Parfois appelé obligations ou prêts « de catégorie spéculative », « de catégorie non-investment grade » ou « pourris ».

High Water Mark — La valeur la plus haute qu’un fonds d’investissement ou un compte puisse atteindre. Ce terme est souvent utilisé pour déterminer quand une commission de performance peut être facturée à un investisseur de fonds.

HKD — La devise ayant cours légal à Hong Kong

HNL — La devise ayant cours légal au Honduras.

Hong Kong (Valeurs rouges) — Une société basée en Chine continentale, qui est constituée au niveau international et cotée à la bourse de Hong Kong.

HRK — La devise ayant cours légal en Croatie.

HTG — La devise ayant cours légal à Haïti.

HUF — La devise ayant cours légal en Hongrie.

 

^ Retour au début ^


 

- I -

IDR — La devise ayant cours légal en Indonésie.

ILS — La devise ayant cours légal en Israël.

Indice CBOE Russell 2000 PutWrite (PUTR) — Conçu pour représenter une stratégie de vente de position courte hypothétique proposée qui vend une option mensuelle de vente au cours de l’indice Russell 2000. L’option de vente Russell 2000 émise est garantie par un compte du marché monétaire investi en bons du Trésor à un mois.

Indice CBOE S&P 500 PutWrite (PUT) — Conçu pour représenter une stratégie de vente de position courte hypothétique proposée. PUT est un indice de référence primé qui mesure la performance d’un portefeuille hypothétique qui vend des options de vente de l’indice S&P 500 contre des réserves en espèces garanties détenues sur un compte du marché monétaire. La stratégie PUT est destinée à vendre une série de positions au cours de l’indice S&P 500 à un mois et à investir des liquidités aux taux des bons du Trésor à un mois et trois mois.

Indice de référence — Une norme, généralement un indice non géré, utilisée à des fins de comparaison pour évaluer les performances d’un portefeuille ou d’un fonds commun de placement.

Indice de référence — Le flux de rendement par rapport auquel le flux de rendement d’une stratégie d’investissement (tel qu’un Fonds) est évalué. Généralement un indice non géré.

Indice élargi — Un indice conçu pour refléter l’évolution de l’ensemble du marché.

Indice MSCI All Country World (Net) — L'indice MSCI All Country World (Net) est un indice pondéré de capitalisation boursière ajusté du flottant conçu pour mesurer la performance des marchés d'actions de pays développés et émergents. L'indice se compose de 47 indices pays, comprenant 23 indices de pays développés et 24 indices de pays émergents. Les indices de pays développés inclus sont : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Hong Kong, Irlande, Israël, Italie, Japon, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, Singapour, Suède, Suisse et Royaume-Uni. Les indices de pays émergents inclus sont : Afrique du Sud, Brésil, Chili, Chine, Colombie, Corée, EAU, Égypte, Grèce, Hongrie, Inde, Indonésie, Malaisie, Mexique, Pakistan, Pérou, Philippines, Pologne, Qatar, République tchèque, Russie, Taïwan, Thaïlande et Turquie. Les actions A chinoises sont incluses à compter du 1er juin 2018 et sont partiellement représentées à 5 % de leur capitalisation boursière ajustée du flottant. Les indices de rendement net total réinvestissent les dividendes après déduction des retenues à la source, à l'aide (pour les indices internationaux) d’un taux d’impôt applicable aux investisseurs institutionnels non-résidents qui ne bénéficient pas de conventions de double imposition.

Indice MSCI China (Net) — L’indice MSCI China (Net) est un indice pondéré de capitalisation boursière ajusté du flottant conçu pour mesurer la performance des marchés d'actions chinoises facilement accessibles aux investisseurs non nationaux. L’indice inclut des titres de participation émis par des sociétés constituées en République populaire de Chine (« RPC ») et cotés sous la forme d'actions B chinoises sur la Bourse de Shanghai (en USD) ou de Shenzhen (en HKD) ou d’actions H chinoises sur la Bourse de Hong Kong (en HKD) et sur d'autres Bourses étrangères. Il englobe également des Red-Chips et des P-Chips, des titres de sociétés qui ne sont pas constituées en RPC et cotés sur la Bourse de Hong Kong. Les Red-Chips concernent des sociétés qui sont directement ou indirectement contrôlées par des organismes ou des entreprises détenus par l’État, des provinces ou des municipalités de RPC. Les P-Chips concernent des sociétés chinoises privées constituées en dehors de Chine continentale et négociées à Hong Kong. Les actions chinoises cotées aux États-Unis sont également intégrées dans l’indice. Les actions A chinoises sont incluses à compter du 1er juin 2018 et sont partiellement représentées à 5 % de leur capitalisation boursière ajustée du flottant. Les indices de rendement net total réinvestissent les dividendes après déduction des retenues à la source, à l'aide (pour les indices internationaux) d’un taux d’impôt applicable aux investisseurs institutionnels non-résidents qui ne bénéficient pas de conventions de double imposition.

Indice MSCI EAFE — Indice de capitalisation boursière rajustée en fonction du flottant conçu pour mesurer la performance des marchés boursiers des pays développés, excepté les États-Unis et le Canada. Au 27 novembre 2013, l’indice MSCI EAFE se compose des indices des 21 pays développés suivants : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Hong Kong, Israël, Irlande, Italie, Japon, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Singapour, Suède et Suisse.

Indice MSCI Emerging Markets — Indice de capitalisation boursière rajustée en fonction du flottant conçu pour mesurer la performance des marchés boursiers des marchés émergents. À compter de février 2015, l’indice MSCI Emerging Markets se compose des indices des 23 pays émergents suivants : Afrique du Sud, Brésil, Chili, Chine, Colombie, Corée, Égypte, Émirats Arabes Unis, Grèce, Hongrie, Inde, Indonésie, Malaisie, Mexique, Pérou, Philippines, Pologne, Qatar, République Tchèque, Russie, Taïwan, Thaïlande et Turquie.

Indice MSCI Emerging Markets (Net) — L’indice MSCI Emerging Markets (Net) est un indice pondéré de capitalisation boursière ajusté du flottant conçu pour mesurer la performance des marchés d'actions de pays émergents. L'indice se compose des 24 indices de pays émergents suivants : Afrique du Sud, Brésil, Chili, Chine, Colombie, Corée, EAU, Égypte, Grèce, Hongrie, Inde, Indonésie, Malaisie, Mexique, Pakistan, Pérou, Philippines, Pologne, Qatar, République tchèque, Russie, Taïwan, Thaïlande et Turquie. Les actions A chinoises sont incluses à compter du 1er juin 2018 et sont partiellement représentées à 5 % de leur capitalisation boursière ajustée du flottant. Les indices de rendement net total réinvestissent les dividendes après déduction des retenues à la source, à l'aide (pour les indices internationaux) d’un taux d’impôt applicable aux investisseurs institutionnels non-résidents qui ne bénéficient pas de conventions de double imposition.

Indice Russell 2000® — Indice non géré composé des titres d’environ 2 000 émetteurs ayant la plus faible capitalisation dans l’indice Russell 3000®, ce qui représente environ 10 % de la capitalisation boursière totale de Russell 3000. La capitalisation boursière de la plus petite société est d’environ 78 millions de dollars. L’indice Russell 2000® Value mesure la performance des sociétés Russell 2000® avec de faibles ratios cours-valeur comptable et de faibles valeurs de prévision de croissance.

Indice S&P 500 — Indice pondéré de capitalisation composé de 500 actions sélectionnées en fonction de la taille du marché, de la liquidité et de la représentation sectorielle. L’indice S&P 500 est composé de manière à représenter une vaste gamme de secteurs industriels de l’économie des États-Unis. Le S&P 500 met l’accent sur le segment de grande capitalisation du marché avec plus de 80 % de couverture des titres des États-Unis. Les critères d’inclusion incluent la stabilité financière (afin de réduire les remplacements au sein de l’indice), le contrôle des actions ordinaires pour éliminer les sociétés à actionnariat restreint et les activités de courtage indiquant une liquidité importante et une cotation efficace. Les sociétés en situation de fusion, d’acquisition, d’achat à effet de levier, de faillite (dépôt de bilan selon le chapitre 11 ou toute approbation des actionnaires ou recapitalisation qui modifie le ratio emprunts/capitaux propres d’une société), de restructuration ou en manque de représentation dans leurs secteurs sont éliminées de cet indice.

Indice Standard & Poor’s — La mesure générale des variations des conditions du marché boursier en fonction de la performance moyenne de 500 titres ordinaires largement répandus communément appelés Standard & Poor’s 500 ou S&P 500.

Indice — Un indice d’investissement suit la performance de nombreux investissements afin de mesurer la performance globale d’un type ou d’une catégorie d’investissement particulier. Le S&P 500 est largement considéré comme l’indice de référence des grands investisseurs. Il suit les performances des titres de 500 grandes sociétés américaines.

Indices — Plusieurs indices.

Inflation — Une hausse des prix des biens et des services, souvent assimilée à une diminution du pouvoir d’achat.

INR — La devise ayant cours légal en Inde.

Instruments dérivés négociés de gré à gré — Des contrats privés qui sont négociés entre deux parties sans passer par une bourse ou d’autres intermédiaires.

Instruments financiers dérivés (IFD) — Les instruments financiers rattachés à un autre instrument financier, un indicateur ou une matière première spécifiques, et par le biais desquels des risques financiers spécifiques peuvent être négociés, en tant que tels, sur les marchés financiers. Leur valeur découle du prix ou du niveau de l’actif ou de l’indicateur sous-jacents. Parmi des exemples figurent les contrats à terme standardisés, les options et les contrats de swap.

Investissement à court terme — L’achat d’un actif dont la durée de l’investissement est inférieure à un an.

Investment grade — Un titre ou un actif, généralement une obligation ou un prêt, ayant reçu une note de BBB/Baa ou supérieure d’une agence de notation de crédit de premier ordre.

ISIN — Abréviation de « International Securities Identification Number » (Numéro international d’identification des titres). Un code international unique permettant d’identifier une émission de titres. Chaque pays dispose d’une agence de numérotation nationale qui attribue des numéros ISIN pour les titres dans ce pays.

ISK — La devise ayant cours légal en Islande.

 

^ Retour au début ^


 

- J -

JMD — La devise ayant cours légal en Jamaïque.

JOD — La devise ayant cours légal en Jordanie.

Jours moyens pondérés avant l’échéance — Le nombre moyen pondéré de jours avant l’échéance (pondéré par les expositions notionnelles).

JPY — La devise ayant cours légal au Japon.

 

^ Retour au début ^


 

- K -

KES — La devise ayant cours légal au Kenya.

KGS — La devise ayant cours légal au Kirghizistan.

KHR — La devise ayant cours légal au Cambodge.

KMF — La devise ayant cours légal aux Comores.

KWD — La devise ayant cours légal au Koweït.

KYD — La devise ayant cours légal aux îles Caïmans.

KZT — La devise ayant cours légal au Kazakhstan.

 

^ Retour au début ^


 

- L -

LAK — La devise ayant cours légal en République démocratique populaire du Laos.

LBP — La devise ayant cours légal au Liban.

Liquidité — La capacité à avoir facilement accès à de l’argent investi dans un fonds, ou à acheter et à vendre des titres de manière relativement rapide et rentable. De nombreux fonds sont vendus en actions pouvant être rachetées à leur valeur actuelle en un seul jour ouvrable.

LKR — La devise ayant cours légal au Sri Lanka.

Logements préfabriqués — Logements construits principalement en usine (préfabriqués) avant d’être transportés sur site pour assemblage.

Long/Short Equity — Une stratégie d’investissement adoptant à la fois des positions longues et courtes en actions ou sur des indices boursiers.

LRD — La devise ayant cours légal au Liberia.

LSL — La devise ayant cours légal au Lesotho.

LYD — La devise ayant cours légal en Libye.

 

^ Retour au début ^


 

- M -

MAD — La devise ayant cours légal au Maroc.

Managed Futures — Une stratégie d’investissement alternative mise en œuvre principalement par le biais des contrats à terme standardisés. Le terme décrit une gamme de stratégies englobant les opérations à très court terme et le suivi des tendances à long terme, et peut être systématique ou discrétionnaire. Les spécialistes des contrats à terme standardisés sous gestions sont parfois appelés « conseillers en opération sur les matières premières » ou CTA.

Marché monétaire — Un marché où sont négociés des instruments financiers à liquidité élevée et à très courtes échéances.

Marchés émergents — Les pays dont les marchés financiers convergent vers ceux des pays développés, comme en témoignent la liquidité de la dette locale et des marchés d’actions, et l’existence d’une forme quelconque de place financière et d’organisme de réglementation. En général, ces marchés sont plus avancés que les Marchés pré-émergents, mais moins avancés que les Marchés développés.

Matières premières — Une marchandise de base utilisée dans le commerce ou la fabrication et qui est interchangeable avec d’autres matières premières du même type. Les matières premières sont le plus souvent utilisées comme intrants dans la production d’autres biens ou services. Parmi des exemples figurent le pétrole, le cuivre, l’acier, le blé et l’or.

MBS américain — Un titre adossé à des créances hypothécaires (MBS) est un type de titre adossé à des actifs garanti par une ou plusieurs hypothèques.

MDL — La devise ayant cours légal en République de Moldavie.

Merger Arbitrage — Une stratégie d’investissement qui cherche à exploiter les fluctuations du cours des actions de la société en cas de fusion ou d’acquisition. En général, la stratégie détiendra des positions longues sur les sociétés cibles et des positions courtes sur les sociétés acheteuses.

MGA — La devise ayant cours légal à Madagascar.

MKD — La devise ayant cours légal dans l’Ancienne République yougoslave de Macédoine.

MMK — La devise ayant cours légal en Birmanie.

MNT — La devise ayant cours légal en Mongolie.

MOA — Une abréviation des pays du Moyen-Orient et d’Afrique.

Mobilité de nouvelle génération — Fait référence à la prolifération des véhicules autonomes, électriques et connectés en lien avec la circulation des personnes et des biens.

MOP — La devise ayant cours légal à Macao.

Morningstar Analyst Rating — Le Morningstar Analyst RatingTM (représenté comme un bouclier) utilise l’expertise des analystes de Morningstar pour évaluer les facteurs qui, selon eux, sont cruciaux pour prédire le succès futur d’un fonds.

MRO — La devise ayant cours légal en Mauritanie.

Multi Cap — Opportunités d’investissement dans des titres couvrant plusieurs capitalisations boursières.

Multi-Asset — Une stratégie d’investissement consistant à investir dans plusieurs types de catégories d’actifs.

Municipal Bonds — Titre émis par un État, une municipalité ou un comté.

MUR — La devise ayant cours légal à Maurice.

MVR — La devise ayant cours légal aux Maldives.

MWK — La devise ayant cours légal au Malawi.

MXN — La devise ayant cours légal au Mexique.

MYR — La devise ayant cours légal en Malaisie.

MZN — La devise ayant cours légal au Mozambique.

 

^ Retour au début ^


 

- N -

NAD — La devise ayant cours légal en Namibie.

Négociation à court terme — Une stratégie de négociation où l’achat et la vente durent entre quelques jours et quelques semaines.

NGN — La devise ayant cours légal au Nigeria.

NIO — La devise ayant cours légal au Nicaragua.

NOK — La devise ayant cours légal en Norvège.

Nombre de participations — Nombre total de titres individuels dans un fonds ou un portefeuille.

Non-Agency MBS/CMO — Titre adossé à des créances hypothécaires (MBS) qui n’est pas garanti par le gouvernement américain ou toute agence financée par le gouvernement.

Non couverte — Décrit une position d’investissement non couverte, mais qui permet de couvrir certains risques d’un portefeuille, tel que le risque de taux d’intérêt ou de change. Ce terme est le plus souvent utilisé pour décrire les positions qui comportent un risque de change.

Non-Investment Grade — Un titre ou un actif, habituellement une obligation ou un prêt, qui a reçu une note inférieure à BBB / Baa, ou n'a pas reçu d'évaluation d'une organisation de notation statistique reconnue à l'échelle nationale (NRSO). On parle parfois d'obligations ou de prêt , « spéculative-grade », « à haut rendement » ou « à haut risque ».

Notation de crédit/Qualité de crédit — Une notation attribuée par une agence comme Moody’s, Standard & Poor’s, Fitch Ratings ou d’autres à une obligation ou un prêt, ou un émetteur d’obligations ou de prêts, qui traduit l’évaluation de l’agence de l’obligation ou la probabilité de défaillance de l’émetteur. Ces notations sont généralement représentées par des lettres (telles que AAA, B, CC). La « qualité de crédit » est souvent utilisée comme synonyme pour décrire une obligation ou un prêt, un émetteur ou un portefeuille d’obligations ou de prêts.

Notation Morningstar — Une mesure de la performance ajustée du risque d’un fonds par rapport à des fonds similaires, calculée par Morningstar. Les fonds reçoivent entre 1 et 5 étoiles, les fonds les plus performants recevant 5 étoiles et les moins performants une seule étoile.

Notations de Lipper — La Lipper Mutual Fund Industry Average (moyenne Lipper des OPCVM actions) correspond au niveau de performance de tous les fonds communs de placement, tel que rapporté par le Lipper Analytical Services de New York. Les performances de chaque fonds commun de placement sont classées trimestriellement et annuellement, selon le type de fonds, comme un fonds de croissance dynamique ou un fonds axé sur le revenu. Les gestionnaires de fonds communs de placement cherchent à surpasser la moyenne du secteur, ainsi que les autres fonds dans leur catégorie.

NPR — La devise ayant cours légal au Népal.

NRSO — Organisation de Notation Statistique Reconnue à l'Échelle Nationale.

NZD — La devise ayant cours légal en Nouvelle-Zélande.

 

^ Retour au début ^


 

- O -

OAS (pb) — L’OAS pour « Option-Adjusted-Spread» est la différence en points de base (« bp »), entre le rendement d'un actif et le rendement de l'indice de référence, comme le taux sans risque de l'indice, ajusté pour tenir compte de la valeur des options intégrées dans cet actif. Certaines obligations et certains prêts, par exemple, donnent à l'émetteur l'option d'« appeler » le titre avant la date d’échéance (en d'autres termes, de racheter et rembourser prématurément la valeur principale à l'investisseur).

Objectif d’investissement — L’objectif d’un fonds d’investissement et de ses actionnaires, p. ex. la croissance, le revenu, la croissance et le revenu.

Obligation d’entreprises — Une obligation émise par une entreprise pour lever des fonds externes.

Obligation du Trésor américain — Un titre de créance négociable à long terme (10 ans ou plus) émis par le gouvernement des États-Unis et garanti par sa bonne foi et son crédit.

Obligation — Une obligation agit comme un prêt ou une reconnaissance de dette émis par une entreprise, une municipalité ou le gouvernement des États-Unis. L’émetteur s’engage à rembourser le montant total du prêt à une date précise et à verser à l’investisseur, à des intervalles déterminés, un taux de rendement spécifié pour l’utilisation de la somme.

Obligations d’État mondiales — Les titres de créance émis par un gouvernement, choisis parmi un univers couvrant la totalité ou la majorité des pays du monde entier. L’univers sera généralement défini par un indice Global Government Bond standard.

Obligations d’État — Un titre de créance émis par un gouvernement.

Obligations garanties — Un type d’obligation garanti par le nantissement de l’émetteur d’un actif spécifique, qui est une forme de garantie sur le prêt.

Obligations hybrides d’entreprises — Les obligations hybrides d’entreprises sont des titres structurés qui combinent les caractéristiques des actions et des obligations.

Obligations souveraines — Les obligations émises par un gouvernement.

OMR — La devise ayant cours légal à Oman.

OPCVM — Abréviation d’« Organismes de placement collectif en valeurs mobilières », qui est le cadre réglementaire de la Commission européenne qui établit un régime harmonisé dans toute l’Europe pour la gestion et la vente de fonds communs de placement.

Option — Un instrument dérivé financier écrit par une partie et détenu par un autre. Le contrat offre au détenteur le droit, mais non l’obligation, d’acheter (s’il s’agit d’une option d’achat) ou de vendre (s’il s’agit d’une option de vente) un titre ou un autre actif financier à un prix convenu (le prix d’exercice) pendant une certaine période ou à une date précise (la date d’exercice).

Options de vente — Un contrat d’option donnant au propriétaire le droit, mais non l’obligation, de vendre un montant spécifique d’un titre sous-jacent à un prix spécifié dans un délai spécifié.

Overlay systématique d’allocation tactique des actifs — Une stratégie mise en œuvre grâce à des instruments dérivés, en gérant de manière transversale (« overlayant ») une allocation stratégique statique ou à long terme mise en place grâce à des titres du marché au comptant, conçue pour ajuster tactiquement l’allocation stratégique des actifs en réponse aux risques et opportunités perçus à plus court terme. La stratégie est dite « systématique » lorsqu’elle est mise en œuvre à l’aide d’intrants et de signaux informatiques visant à ajuster l’allocation, plutôt qu’à la discrétion d’un gestionnaire de portefeuille.

 

^ Retour au début ^


 

- P -

PAB — La devise ayant cours légal au Panama.

Participations dans des positions courtes en actions — Les participations dans un portefeuille qui sont des positions courtes dans des actions ou des indices boursiers.

Part active finale du portefeuille — Mesure du pourcentage de participations dans un portefeuille de gestionnaire qui diffère de l’indice de référence.

Participations du portefeuille — Les investissements inclus dans un portefeuille.

Pb — Le point de base (pb) se réfère à une unité de mesure pour les taux d’intérêt et d’autres pourcentages liés au secteur financier. Un point de base correspond à un centième de 1 %, soit 0,01 % (0,0001).

PBR — Abréviation de « Price-to-Book Ratio », équivalant au prix par action d’un titre divisé par sa valeur comptable (valeur nette) par action. Pour un portefeuille de titres, le ratio est le ratio moyen pondéré capitalisation boursière/fonds propres des titres qu’il détient.

PEN — La devise ayant cours légal au Pérou.

Performance Cumulative — Les rendements générés par un investissement sur un ensemble de périodes spécifiées, par opposition à la performance d'un investissement sur chaque période distincte, par exemple, un mois, un trimestre ou une anné.

Perte mensuelle maximale — La perte la plus importante enregistrée par un fonds en un mois civil distinct dans ses rendements historiques.

Petite capitalisation — La capitalisation boursière des titres de sociétés dont la valeur de marché est généralement inférieure à 3 milliards de dollars.

PGK — La devise ayant cours légal en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

PHP — La devise ayant cours légal aux Philippines.

PKR — La devise ayant cours légal au Pakistan.

PLN — La devise ayant cours légal en Pologne.

Plus-value — La différence entre le prix de souscription d’un titre et son prix de vente, lorsque cette différence est positive.

Politique monétaire — La politique macroéconomique définie par la banque centrale. Elle consiste à gérer la masse monétaire et les taux d’intérêt afin d’influer sur les niveaux d’inflation, de consommation, de croissance et de liquidité.

Portage — Le portage est le coût (ou le gain) qui découle de la détention de tout investissement, indépendamment des fluctuations de son prix. Il peut également se référer à la prime payée (ou reçue) pour assumer le risque lié à la détention d’un titre. Une « opération de portage » est une opération à deux étapes, dans laquelle l’investisseur vend ou emprunte un actif à faible portage afin d’acheter ou de prêter un actif à portage élevé, réalisant ainsi un profit sur le spread entre les deux.

Portefeuille de titres surpondérés — Les allocations de portefeuille à des titres dont la pondération est supérieure à celle de l’indice de référence.

Portefeuille — Les différents titres de placement détenus par une organisation ou un individu, et gérés comme un ensemble collectif en gardant des objectifs d’investissement spécifiques à l’esprit.

Porteur de titres — Le propriétaire de titres ordinaires ou privilégiés d’une entreprise. Également appelé « actionnaire ».

Position courte synthétique — Une position courte créée grâce à un instrument dérivé, plutôt qu’en empruntant un titre du marché au comptant et en le vendant sur le marché ouvert.

Position courte — Une position d’investissement créée en empruntant un titre, puis en le vendant sur le marché, en vue de le racheter à un prix inférieur et de le restituer à son propriétaire. La « vente à découvert » est un moyen de générer des profits grâce à la chute du cours des titres.

Position longue — Désigne un portefeuille, une participation du portefeuille ou une stratégie d’investissement caractérisée par la propriété d’un ou de plusieurs titres, ou une exposition créée par un instrument dérivé, dans le cadre desquels un profit sera réalisé en cas de hausse du prix du titre ou de l’actif sous-jacent. Ce terme est utilisé par opposition à la position dite courte d’un portefeuille, d’une participation du portefeuille, d’une exposition ou d’une stratégie d’investissement.

Positions nettes non réglées — Reflètent les opérations d’une stratégie dans l’attente d’un règlement.

Pourcentage moyen pondéré du degré de parité (%) — Le prix d’exercice moyen d’options en pourcentage du prix de l’ETF/indice sous-jacent actuel.

Pourcentage notionnel de la garantie (%) — La valeur notionnelle des options (prix d’exercice x contrats x multiplicateur) divisé par les investissements totaux dans des garanties.

Prélèvement maximal — La perte la plus importante, mesurée entre le sommet et le creux jusqu’à ce qu’un nouveau sommet soit atteint, qu’un fonds présente dans ses rendements historiques.

Prêts garantis — Un prêt où la garantie de l’actif de l’emprunteur est nantie afin de rembourser les prêteurs en cas de défaillance en vertu d’un accord de crédit. Les prêts garantis sont couramment utilisés sur le marché des prêts à effet de levier.

Prêts privilégiés — Désignent les prêts qui en cas de défaillance de l’emprunteur, permettent au prêteur d’être remboursé en premier, avant toutes les autres parties intéressées.

Price/Earnings — Le ratio Price to Earnings (PER) est la mesure du cours de l’action par rapport au résultat annuel par action de l’entreprise.

Price/Sales — Le prix de l’action d’une société divisé par son chiffre d’affaires par action. Un méthode alternative au PER pour l’évaluation d’une action d’une société.

Prime — La différence entre le montant de la vente d’une obligation ou d’un titre et leur valeur nominale.

Primes de risque alternatives — Une source de rendement qui compense un risque d’investissement qui ne peut être diversifié et qui ne correspond à aucun des risques d’investissement « traditionnels » (risque de marché, risque lié aux actions, risque lié au crédit, risque de taux d’intérêt, risque d’inflation). Parmi les risques alternatifs figurent la valeur, la dynamique, le portage et la volatilité.

Primes de risque — Le rendement supérieur au taux sans risque du rendement qu’un investissement devrait générer. La prime de risque d’un actif est une forme de compensation pour les investisseurs qui tolèrent le risque supplémentaire, comparé à celui d’un actif sans risque, dans un investissement donné.

Principal — La somme initiale investie.

Prix du portefeuille — La moyenne pondérée des cours des titres détenus dans un portefeuille. Utilisé en général pour les portefeuilles obligataires.

Processus d’investissement discrétionnaire — Un processus de décision d’investissement basé sur le jugement d’un gestionnaire de portefeuille, par opposition à des intrants ou des signaux informatiques, ou à des règles strictes.

Produits des indices — Un produit d’investissement établi pour correspondre aux composants d’un indice de marché ou suivre ceux-ci.

Produits titrisés — Un groupe d’actifs financiers regroupés qui, ensemble, créent un nouveau titre, qui est ensuite commercialisé et vendu aux investisseurs.

Prospectus — Une offre écrite formelle de vente de titres qui énonce le programme d’activité d’une entreprise, ou les faits concernant une entreprise existante dont l’investisseur doit être informé pour prendre une décision éclairée. Le prospectus contient également des informations telles que l’historique, les antécédents des gestionnaires, les objectifs et les politiques du fonds, les états financiers, les risques, les services et les frais.

PYG — La devise ayant cours légal au Paraguay.

 

^ Retour au début ^


 

- Q -

QAR — La devise ayant cours légal au Qatar.

Qualité de Crédit Moyenne — La moyenne pondérée des notations de crédit de l'ensemble des obligations contenues dans le portefeuille.

Quasi-liquidité — Un instrument du marché monétaire à court terme, tel qu’un bon du Trésor ou un contrat de mise en pension de titres, si liquide et si sûr qu’il est facilement convertible en espèces.

Quasi-souverain — Les émetteurs d'obligations quasi-souveraines comprennent les agences officiellement soutenues par un gouvernement, entités gouvernementales locales et entreprises qui sont entièrement détenues par l’État, ou dans lesquelles l’État détient plus de 50 % des droits de vote.

 

^ Retour au début ^


 

- R -

R carré — Une mesure statistique représentant le pourcentage des mouvements d'un portefeuille d'investissement qui peuvent être expliqués par les mouvements de l'indice de référence. Un R carré élevé (entre 85 et 100) indique que les modèles de mouvement du portefeuille ont été historiquement alignés sur l'indice de référence.

Rachat — La vente d’actions de fonds communs de placement par un actionnaire.

Rapport annuel — Le registre annuel audité d’une société ou le document relatif à la situation et aux performances d’un fonds commun de placement qui est distribué aux actionnaires.

Ratio cours/flux de trésorerie disponible — Mesure d’évaluation pour une action, calculée en prenant le cours de l’action d’une société et en le divisant par le flux de trésorerie disponible attendu par action dont elle devrait bénéficier. C’est le contraire du Rendement du flux de trésorerie disponible.

Ratio d’endettement à long terme/capital — Il s’agit d’un ratio indiquant le levier financier d’une entreprise, calculé en divisant sa dette à long terme par le montant total de ses capitaux propres et capitaux empruntés.

Ratio de Sharpe — Caractérise la manière par laquelle le rendement du Fonds rémunère l'investisseur pour le risque pris relativement à un investissement en espèces sans risque. Lors de la comparaison entre deux fonds et un indice de référence commun, celui avec le plus haut Ratio de Sharpe fournit un meilleur rendement pour le même risque (ou un rendement égal pour un risque plus faible).

Ratio d'information (IR) — Le rendement actif attendu, par rapport à son indice de référence, d'une stratégie d'investissement (Alpha) divisée par son écart de suivi. C'est une mesure de l'efficacité avec laquelle une stratégie d'investissement prend des risques comparativement à son indice de référence.

Ratio Total de Frais — Une mesure des coûts totaux associés à la gestion et l'exploitation d'un fonds d'investissement, incluant les frais de gestion, les frais d'administration des actionnaires et les frais de distribution.

Règlement (Souscription) — Le processus par lequel des titres ou des parts dans un fonds d'investissement sont livrés en échange d'espèces.

Rendement à l’Échéance — Le rendement annualisé total prévu sur une obligation si elle est détenue jusqu'à la fin de sa durée de vie. Le rendement jusqu'à la maturité est considéré comme un rendement obligataire à long terme, mais est exprimé comme un taux annuel.

Rendement absolu — Les rendements d’un investissement exprimés sans référence à un rendement de référence. Un fonds d’investissement peut être décrit comme un « fonds de rendement absolu » s’il a pour objectif de générer un rendement positif, plutôt que de générer un rendement supérieur à un indice de référence donné.

Rendement actuel du portefeuille (%) — Le rendement actuel du portefeuille correspond à la moyenne pondérée en fonction des cours des rendements actuels des participations du portefeuille, calculée en divisant le coupon (taux de base majoré du spread) par le prix en cours. La mesure est utilisée pour comparer les rendements à court terme estimés des portefeuilles, par opposition à leurs rendements estimés à long terme ou jusqu’à leur échéance.

Rendement advenant la pire éventualité — Le rendement total annualisé potentiel le plus bas possible qui peut être reçu sans que l'émetteur ne soit en défaut. Ceci peut être différent du rendement jusqu'à l'échéance, car il suppose que l'émetteur exercera toute option qu'il a d'« appeler » le titre dès que possible (pour racheter et rembourser de manière anticipée la valeur principale à un investisseur).

Rendement courant moyen pondéré (années) — Le rendement moyen d’un portefeuille d’obligations ou de prêts, où chaque participation est pondérée en fonction de sa taille dans le portefeuille, et où le rendement est calculé en divisant simplement les paiements de coupon annuels pour le portefeuille par la valeur de marché actuelle du portefeuille. La mesure est utilisée pour comparer les rendements à court terme estimés des obligations ou des prêts, par opposition à leurs rendements estimés à long terme ou jusqu’à l’échéance.

Rendement de remboursement anticipé — Le rendement d’une obligation si vous achetiez ou déteniez le titre jusqu’à sa date de remboursement. Toutefois, ce rendement n’est valide que si le titre a fait l’objet d’un remboursement anticipé. Certaines obligations donnent par exemple à l’émetteur l’option de « racheter » le titre avant la date d’échéance (en d’autres termes, de racheter et de rembourser la valeur du principal à un investisseur de façon anticipée). La date à laquelle l’émetteur rachète le titre est la date de remboursement anticipé.

Rendement des fonds propres — Le rendement des fonds propres correspond au niveau de revenu net dégagé en pourcentage des fonds propres.

Rendement du dividende — Le pourcentage de rendement annuel obtenu par un fonds des dividendes de la société, calculé en divisant le montant des dividendes annuels par action par la valeur nette d’inventaire actuelle ou le prix d’offre dans le cadre de l’appel public à l’épargne.

Rendement du flux de trésorerie disponible — Une mesure d’évaluation pour une action, calculée en prenant le flux de trésorerie disponible attendu par action qu’une société prévoit de gagner et en le divisant par le cours de l’action de la société. C’est le contraire du Ratio cours/flux de trésorerie disponible.

Rendement du portefeuille — Le rendement attendu des revenus d’un portefeuille d’investissement exprimé annuellement en pourcentage.

Rendement excédentaire — Le rendement des placements d’un titre ou d’un portefeuille supérieur à un indice de référence ou à un autre indice.

Rendement mensuel moyen (%) — La moyenne de tous les rendements mensuels pendant la durée de vie d’un fonds.

Rendement moyen pondéré à l’échéance (%) — Le rendement moyen pondéré de la valeur de marché pour des titres dans le portefeuille. Le rendement à l’échéance pour un titre est le taux de réduction qui rend la valeur actuelle des flux de trésorerie futurs égale au prix actuel du marché plus les intérêts à recevoir, en supposant que le titre est conservé jusqu’à l’échéance. Le calcul du rendement à l’échéance tient compte du prix actuel du marché, de la valeur nominale, du taux nominal et de la durée jusqu’à l’échéance. Il est supposé que tous les coupons sont réinvestis au taux du rendement à l’échéance.

Rendement plancher moyen pondéré (%) — Le rendement moyen d’un portefeuille d’obligations ou de prêts où chaque participation est pondérée en fonction de sa taille dans le portefeuille, et où le rendement est le plus bas disponible calculé jusqu’à l’échéance, et calculé pour tenir compte des options d’achat (le droit de l’emprunteur de rembourser le principal avant l’échéance), des options de vente (le droit du prêteur d’exiger le paiement du principal avant l’échéance) ou toute autre particularité.

Rendement total ajusté du risque — Un rendement total des investissements comprenant le revenu et la plus-value en capital, après avoir pris en considération le niveau de risque associé à la production de ce rendement. Les rendements ajustés du risque sont généralement exprimés en tant que ratio du rendement obtenu pour chaque unité de risque impliquée dans la production de ce rendement.

Rendement total — Les comptes de tous les dividendes et intérêts gagnés avant déduction des frais et dépenses, en plus de toute évolution de la valeur du principal, y compris le cours de l’action, en supposant que les dividendes des fonds et les plus-values sont réinvestis.

Rendement — Taux de pourcentage annuel du rendement des capitaux. Le dividende ou l’intérêt versé par une société exprimé en pourcentage du prix actuel.

Rendement/unité de risque — Un ratio représentant le montant du rendement obtenu d’un fonds pour chaque unité de risque impliquée dans la production de ce rendement. Le risque est généralement défini comme la volatilité.

Répartition de la duration — L’allocation du portefeuille à différents groupes d’obligations, lorsque ces groupes sont déterminés par la duration des obligations. La duration est une mesure de la sensibilité du prix d’une obligation ou d’un prêt aux fluctuations de son taux d’intérêt.

Répartition des échéances — La répartition des actifs d’un portefeuille en fonction du moment où les investissements arriveront à échéance.

Répartition sectorielle — Répartition des titres dans un portefeuille par catégories de secteur.

Retenues à la source — Désigne l’impôt déduit avant le paiement du dividende/de l’intérêt.

Revenu à taux variable — Les revenus générés par des titres ou des prêts assortis d’un paiement d’intérêt variable, qui sont généralement ajustés tous les 30 à 90 jours et varient en fonction des fluctuations des taux de référence largement acceptés.

Revenu fixe — Décrit un actif qui effectue un paiement régulier à un niveau prédéfini jusqu’à son échéance. Désigne généralement les obligations, ou les fonds qui investissent dans des obligations.

Risque de change — Le risque que le prix d’une devise puisse fluctuer par rapport à une autre. Ce risque est assumé par un investisseur qui détient un titre libellé dans une devise autre que sa propre devise « de référence ». Appelé également le « risque relatif au taux de change ».

Risque de défaillance — Le risque lié à l’incapacité des sociétés ou des personnes à honorer leurs obligations de rembourser leurs dettes.

Risque de taux d’intérêt — La possibilité que la valeur d’un titre, notamment d’une obligation, varie, en raison d’une hausse des taux d’intérêt.

RON — La devise ayant cours légal en Roumanie.

RSD — La devise ayant cours légal en Serbie.

RUB — La devise ayant cours légal dans la Fédération de Russie.

RWF — La devise ayant cours légal au Rwanda.

 

^ Retour au début ^


 

- S -

SAR — La devise ayant cours légal en Arabie saoudite.

SBD — La devise ayant cours légal aux îles Salomon.

SCR — La devise ayant cours légal aux Seychelles.

Secteur — Un groupe de titres similaires, tels que des actions d’un secteur spécifique.

Securities and Exchange Commission (SEC) — L’agence fédérale créée en vertu de la loi Securities and Exchange Act de 1934 qui applique les lois régissant l’industrie des valeurs mobilières aux États-Unis, notamment l’enregistrement et la distribution des actions de fonds communs de placement.

SEK — La devise ayant cours légal en Suède.

Seuil de rentabilité moyen pondéré — Le pourcentage moyen de baisse/hausse requis pour que le niveau de prix sous-jacent chute/augmente au-delà du niveau de prix au seuil de rentabilité (prix d’exercice moins/plus la prime collectée).

SGD — La devise ayant cours légal à Singapour.

SLL — La devise ayant cours légal en Sierra Leone.

Société d’investissement — Une société, une fiducie ou un partenariat qui investissent les fonds mis en commun par les actionnaires dans des titres correspondant à l’objectif de l’organisation. Les fonds communs de placement, les fonds à capital fixe et les fiducies d’investissement à participation unitaire constituent les trois types de sociétés d’investissement.

SOS — La devise ayant cours légal en Somalie.

Sous-conseillers — Un gestionnaire de portefeuille, engagé par un gestionnaire de fonds, qui travaille à l’extérieur du fonds et dont la fonction est d’aider à gérer un portefeuille d’investissement.

Sous-évalué — Un titre ou un autre type d’investissement dont le prix de vente présumé est inférieur à la valeur réelle de l’investissement.

Sous-souverain — Les entités gouvernementales en dessous du niveau souverain. Parmi des exemples figurent les États, les régions, les autorités locales et les municipalités.

Souverain — Un gouvernement.

Spread — La différence entre les rendements de deux obligations. Généralement, les investisseurs examinent le spread entre le rendement d’une obligation d’entreprise et l’obligation d’État de même échéance émise dans le pays de l’entreprise, ou le spread entre le rendement des obligations d’État non américaines et les obligations du Trésor américain de même échéance.

SRD — La devise ayant cours légal au Suriname.

STD — La devise ayant cours légal à Sao Tomé et Principe.

Stratégie d’investissement à long terme — Une stratégie qui ne se limite pas aux fluctuations quotidiennes des marchés boursiers et obligataires, mais qui répond plutôt aux changements fondamentaux des marchés financiers ou de l’économie.

Stratégie d’options — Une stratégie d’investissement utilisant l’achat et la vente d’options.

Stratégies d’investissement alternatives — Elles désignent généralement un investissement n’appartenant à aucun des trois types d’actifs traditionnels (actions, obligations et liquidités). Les stratégies d’investissement alternatives fonctionnent généralement sur des marchés non cotés privés ou ont la capacité d’utiliser l’effet de levier, les ventes à découvert et la gestion active des risques dans le but d’obtenir des rendements qui sont faiblement corrélés avec les types d’actifs traditionnels.

SVC — La devise ayant cours légal au Salvador.

SYP — La devise ayant cours légal en République arabe syrienne.

Systématique — Un processus de sélection des investissements basé sur un modèle mathématique informatisé.

SZL — La devise ayant cours légal au Swaziland.

 

^ Retour au début ^


 

- T -

T+3 — La date de règlement de la transaction sur titre a lieu 3 jours après la date de la transaction.

Taux d’intérêt — Le montant fixe qu’un émetteur accepte de payer aux porteurs d’obligations. Il s’agit le plus souvent d’un pourcentage de la valeur nominale de l’obligation. Les taux d’intérêt constituent l’un des mécanismes d’autorégulation du marché, en diminuant lorsque l’économie est faible et en augmentant lorsqu’elle est forte.

Taux — Les titres assujettis à des taux d’intérêt émis par des entités souveraines. Les titres présentant des risques supplémentaires pour l’investisseur, tels que les risques de change, doivent couvrir ces risques supplémentaires pour pouvoir être appelés « taux ».

Taux mondiaux — Taux d’intérêt à court et à long termes sur les marchés mondiaux des devises et des obligations d’État.

THB — La devise ayant cours légal en Thaïlande.

TIPS américains — Les Titres du Trésor protégés contre l’inflation (TIPS) se réfèrent à une obligation du Trésor américain dont la valeur principale fluctue en fonction d’un indice d’inflation.

TIPS mondiaux — Titres émis par l’État dont la valorisation du principal est liée à un indice d’inflation, dont les Treasury Inflation Protected Securities (TIPS) américains et les titres similaires émis par d'autres États.

Titre — Un investissement à long terme axé sur la croissance et représentant la propriété d’une société, également appelé « action ».

Titres adossés à des actifs — Un titre adossé à un prêt, à un contrat de location ou à des créances sur des actifs autres que des titres immobiliers et des titres adossés à des créances hypothécaires.

Titres adossés à des créances hypothécaires — Un titre adossé à des créances hypothécaires (MBS) est un titre adossé à des actifs, garanti par une créance hypothécaire ou un ensemble de créances hypothécaires.

Titres adossés à des créances hypothécaires résidentielles hors agences — Titrisations de créances hypothécaires résidentielles aux États-Unis dont la création et la commercialisation ne sont pas le fait de l’une des agences hypothécaires du Gouvernement fédéral.

Titres d’entreprises — Obligations émises par une entreprise.

Titres de créance non notés — Les titres de créance qui n’ont pas été évalués par une agence de notation.

Titres de créance — Un instrument de créance, tel qu’une obligation d’État, une obligation d’entreprise, un certificat de dépôt, une obligation municipale ou un titre privilégié, qui peut être acheté ou vendu entre deux parties et dont les conditions de base sont définies, comme le montant notionnel (montant emprunté), les taux d’intérêt, ainsi que la date d’échéance et de renouvellement.

Titres de qualité inférieure à « Investment Grade » — Les titres dont la notation est inférieure, car ils comportent un risque plus élevé de paiement en souffrance et présentent généralement un revenu plus élevé qui les rend attrayants aux yeux de certains investisseurs.

Titres liés à des actions — Les titres de créance hybrides dont le rendement est lié à une action sous-jacente, ou les instruments dérivés dont le prix est lié au cours d’une action ou d’un indice d’actions sous-jacents.

Titres privilégiés — Une catégorie de titres à dividende fixe privilégiant les actions ordinaires d’une société dans le paiement des dividendes et la liquidation des actifs. Il existe plusieurs types de titres privilégiés, parmi lesquels les obligations à taux fixe et les obligations convertibles.

Titres — Un autre nom pour les investissements tels que les titres ou les obligations. Le nom « titres » vient des documents qui certifient la propriété d’actions ou d’obligations particulières d’un investisseur.

TJS — La devise ayant cours légal au Tadjikistan.

TMT — La devise ayant cours légal au Turkménistan.

TND — La devise ayant cours légal en Tunisie.

Tolérance au risque — Le degré de volatilité et de pertes dans les valeurs de vos investissements que vous pouvez tolérer.

TOP — La devise ayant cours légal aux Tonga.

Trend following — Une stratégie d’investissement qui tente de prendre des bénéfices grâce à l’analyse de la dynamique d’un actif dans une direction particulière.

TRY — La devise ayant cours légal en Turquie.

TTD — La devise ayant cours légal à Trinidad et Tobago.

TWD — La devise ayant cours légal à Taïwan.

TZS — La devise ayant cours légal en République-Unie de Tanzanie.

 

^ Retour au début ^


 

- U -

UAH — La devise ayant cours légal en Ukraine.

UGX — La devise ayant cours légal en Ouganda.

USD — La devise ayant cours légal aux États-Unis d’Amérique.

US Nominal Treasury — Obligation émise par le Trésor américain avec un niveau de principal défini (par opposition à un Treasury Inflation Protected Security américain, dont le principal varie en fonction d'un indice d’inflation).

UYU — La devise ayant cours légal en Uruguay.

UZS — La devise ayant cours légal en Ouzbékistan.

 

^ Retour au début ^


 

- V -

Valeur à risque (1 jour, 95 %) — Une mesure du risque de marché représentant la perte maximale pouvant survenir avec un niveau de confiance de 95 % sur une période de détention d’un jour.

Valeur Liquidative — La valeur nette d’inventaire d’un portefeuille.

Valeur nette d’inventaire par action (VNI) — La valeur actuelle de l’action d’un fonds d’investissement ; également appelée le cours de l’action. La VNI du fonds est calculée quotidiennement en soustrayant le passif du fonds de son actif total et en le divisant par le nombre d’actions en circulation. La VNI n’inclut pas les frais d’acquisition. Le calcul de la VNI est appelé tarification.

Valeur nominale — La valeur nominale est le montant initialement payé pour une obligation et le montant qui sera remboursé à l’échéance. Les obligations sont généralement vendues en multiples de 1 000 $.

Valeur S singapourienne — Les sociétés chinoises ou les sociétés ayant des activités en Chine et cotées à la Bourse de Singapour.

Valeur — La valeur désigne la prime payée pour assumer le risque lié à la détention d’un investissement sous-évalué par rapport au marché ou une stratégie d’investissement qui cherche à exploiter cette prime.

VALOR — Le système de numérotation des titres et d’identification des titres suisses. Équivalent du ISIN, WKN ou CUSIP.

Valorisation — Une estimation de la valeur d’une société. Le prix que les investisseurs attribuent à un titre individuel.

VEF — La devise ayant cours légal en République bolivarienne du Venezuela.

Véhicule — Toute structure établie pour accepter les liquidités des investisseurs avec lesquelles des investissements dans des actifs et des valeurs mobilières sont effectués. Les exemples incluent des organismes de placement collectif de types fermés ou ouverts, des sociétés en commandite et des fonds négociés en bourse.

Vente non couverte — Une transaction impliquant la vente d’un titre que le portefeuille ou le fonds ne possède pas actuellement.

Ventes à découvert fondamentales — Positions courtes sur des titres ou secteurs individuels, fondées sur leurs caractéristiques d’investissement fondamentales (par opposition aux Ventes à découvert sur le « marché »).

Ventes à découvert sur le « marché » — Positions courtes ne portant pas sur des titres ou secteurs individuels, mais sur l’ensemble du marché ou des segments du marché d’une fourchette de capitalisation boursière spécifique, mises en œuvre à l’aide de contrats à terme standardisés S&P ou de Fonds négociés en Bourse (ETF).

VM — Une abréviation de « Valeur de marché »

VN (Valeur Notionelle) — La valeur totale de l'actif sous-jacent d'une exposition implémentée, ou partiellement implémentée, lors de l'utilisation des produits dérivés, compte tenu du prix au comptant actuel de l'actif sous-jacent. Une forte exposition totale à la valeur des actifs sur les marchés peut être créée avec une allocation relativement faible de garanties en numéraire contre un contrat dérivé. La taille réelle de l'exposition est donc mieux représentée par cette valeur notionnelle que par le montant de liquidités alloué.

VND — La devise ayant cours légal au Vietnam.

Volatilité des prix — La fluctuation des prix d’un investissement ou d’un titre, généralement exprimée en tant qu’écart-type.

Volatilité — Également appelée déviation standard du flux des rendements sur un actif, un portefeuille, un marché ou un indice de référence.

Volatility Relative Value — Stratégies de fonds spéculatifs visant à exploiter les opportunités de valeur relative sur des options sur actions et d'autres instruments dérivés liés à la volatilité.

VUV — La devise ayant cours légal au Vanuatu.

 

^ Retour au début ^


 

- W -

WON — La devise ayant cours légal en République de Corée (Corée du Sud).

Writing Put Options — The “writer” (or seller) of a put option provides the purchaser with the right to sell the underlying instrument to the writer at a specific price (i.e., the exercise price or strike price). The writer receives a premium (money) from the purchaser for granting it this option.

WST — La devise ayant cours légal aux Samoa.

 

^ Retour au début ^


 

- X -

XAF — La monnaie unique des 6 États indépendants d’Afrique centrale.

XCD — La monnaie unique de 7 membres à part entière et d’un membre associé de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale.

XOF — La monnaie unique des 8 États indépendants d’Afrique occidentale.

 

^ Retour au début ^


 

- Y -

YER — La devise ayant cours légal au Yémen.

 

^ Retour au début ^


 

- Z -

ZAR — La devise ayant cours légal en Afrique du Sud.

ZMW — La devise ayant cours légal en Zambie.

ZWL — La devise ayant cours légal au Zimbabwe.

 

^ Retour au début ^